le 1 mars 2017

Ne ratez pas le Symposium de recherche Parcours de protection de la vie privée 2017


Le vendredi 10 mars 2017, le groupe Behavioural Economics in Action at Rotman (BEAR) de l’Université de Toronto réunira des représentants du milieu universitaire et de celui de la recherche, des organismes de réglementation, de l’industrie et des groupes de consommateurs pour relever les défis en matière de protection de la vie privée dans le monde en ligne.

Patricia Kosseim, avocate générale principale, CPVP

Le groupe BEAR bénéficie du financement du Programme des contributions du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Il sera l’hôte du symposium, qui mettra l’accent sur les défis liés à la vie privée auxquels les consommateurs se heurtent quotidiennement sur Internet.

Le thème de la journée sera « La protection de la vie privée en ligne : L’approche centrée sur la personne ». En plus de présenter les recherches récentes financées par le Programme des contributions du Commissariat, le symposium explorera les principaux facteurs – cognitifs, contextuels et sociaux – qui poussent les consommateurs à décider de communiquer ou non leurs renseignements personnels en ligne.

L’allocution principale sera prononcée par Patricia Kosseim, avocate générale principale et directrice générale des Services juridiques, des politiques, de la recherche et de l’analyse de la technologie, au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Elle proposera des moyens pour protéger la vie privée et encourager l’innovation en aidant à comprendre le comportement humain.

Brent Homan, directeur général des Enquêtes liées à la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE), également au Commissariat, prononcera aussi une allocution. Il expliquera comment on peut concevoir les politiques et les programmes de manière à mieux aider les consommateurs dans le cyberespace.

Plusieurs conférenciers prendront la parole :

  • Leslie John (professeure agrégée, Harvard Business School)
  • Patricia Kosseim (avocate générale principale et directrice générale des Services juridiques, des politiques, de la recherche et de l’analyse de la technologie, Commissariat à la protection de la vie privée du Canada)
  • Judy Duncan (organisatrice nationale principale, ACORN Canada)
  • Matthew Johnson (directeur de l’Éducation, HabiloMédias)
  • Rajen Akalu (professeur adjoint, Institut universitaire de technologie de l’Ontario)
  • Sonia Chiasson (professeure agrégée, Université Carleton)
  • David Elder (avocat, Stikeman Elliott SENCRL, srl)
  • Brent Homan (directeur général des Enquêtes liées à LPRPDE, Commissariat à la protection de la vie privée du Canada)
  • Lisa Austin (professeur agrégée, Faculté de droit, Université de Toronto)
  • Pippa Lawson (avocate-conseil, Philippa Lawson, Barrister & Solicitor)
  • Avi Goldfarb (professeur de marketing « Ellison », École de gestion Rotman, Université de Toronto)
  • Karen Louis Smith (professeure adjointe, Université Brock)

L’activité se tiendra à l’École de gestion Rotman, à Toronto. Elle est ouverte à tous et l’inscription est gratuite.

Brent Homan, directeur général des Enquêtes liées à LPRPDE, CPVP

Tous les ans, le Programme des contributions du Commissariat finance la recherche indépendante et les initiatives connexes d’application des connaissances sur la protection de la vie privée. Les projets génèrent de nouvelles idées, approches et connaissances dans le domaine que les organisations pourront mettre en œuvre pour mieux protéger les renseignements personnels et que les Canadiens pourront utiliser pour prendre des décisions plus éclairées en ce qui a trait à la protection de leur vie privée.

En 2012, le Commissariat a lancé un deuxième appel de propositions d’événements et d’initiatives pour présenter les nombreux projets financés par le Programme des contributions sous la bannière des Parcours de protection de la vie privée.

La série de symposiums Parcours de protection de la vie privée a pour objet d’élargir la portée et l’application des projets existants de recherche et d’application des connaissances sur la protection de la vie privée, afin que plus de personnes puissent bénéficier de ces travaux. Elle vise également à encourager et à favoriser le dialogue entre les chercheurs qui se spécialisent dans le domaine et les personnes qui peuvent appliquer les résultats de leurs recherches dans les secteurs privé et public.

Pour en savoir plus sur le Programme des contributions du Commissariat et les symposiums Parcours de protection de la vie privée, veuillez consulter notre site Web.


Laisser une réponse

Pour soumettre un commentaire, vous devrez fournir votre nom et votre adresse de courriel. Votre adresse électronique est requise pour limiter le nombre de pourriels que nous recevons et pour nous permettre de communiquer avec vous si nous avons des questions concernant votre commentaire.





Pour de plus amples renseignements sur les fins de la collecte et la manière dont l'information sera utilisée, veuillez lire la Politique sur les commentaires du carnet Web.